Prendre soin de son nouvel animal de compagnie (NAC)

Prendre soin de son NAC ne s'impovise pas.

Les NAC, pour nouveaux animaux de compagnie, séduisent familles et enfants par leur petite taille et l’idée reçue qu’ils nécessitent peu d’entretien et d’attention. Or, ces petits animaux ont des besoins particuliers et doivent recevoir autant de soins et d’amour qu’un chien ou qu’un chat !

Tour d’horizon sur les soins à apporter à votre cochon d’Inde, lapin, hamster ou votre perruche !

Prendre soin de votre lapin et de votre rongeur

Pour que votre petite boule de poils se sente bien chez vous, vous devrez respecter plusieurs critères. Tout d’abord, vous devrez lui offrir un espace suffisamment grand afin qu’il puisse se mouvoir à sa guise. Pensez à lui installer un endroit où se cacher et où il pourra rester au calme dès qu’il le souhaite (une petite maison en bois par exemple). Gardez à l’esprit que ces petits animaux sont des proies à l’état sauvage, ils ont donc besoin de petits espaces pour se cacher.

Vous devrez disposer au fond de son enclos de la litière adaptée et absorbante pour qu’il soit toujours au sec. Pour que votre animal ne s’ennuie pas, proposez lui des jouets adaptés, certains permettent même d’y dissimuler de la nourriture, ce qui permettra à votre animal de se nourrir tout en jouant ! Les cages proposées dans le commerce ne respectent pas l’espace minimum dont ils ont besoin et de nombreuses alternatives existent pour proposer à votre animal un enclos suffisamment grand !

Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination pour créer un enclos digne de ce nom à votre compagnon. Mais gare aux courants d’air ! Les lapins et les rongeurs sont des animaux très fragiles qui peuvent rapidement tomber malades s’ils sont exposés à des courants d’air récurrents. Vous devrez également disposer l’enclos de votre animal dans un espace à l’abri du soleil direct. Pensez également à placer l’enclos dans un endroit au calme. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez même le laisser se balader en liberté dans votre maison.

Prenez garde cependant aux fils électriques au sol et à tout autre objet pouvant représenter un danger pour votre animal. À noter que le lapin et les cochons d’Inde sont des animaux sociaux qui vivent en groupe à l’état sauvage. N’hésitez donc pas à adopter un deuxième compagnon de la même espèce. Assurez-vous cependant de ne pas adopter un mâle et une femelle pour éviter des portées non désirées ou sinon, vous devrez procéder à la stérilisation de vos animaux ! Un couple de lapins peut donner naissance à 20 petits en un an !

Quant à lui, le hamster est un animal strictement solitaire et ne doit pas vivre avec l’un de ses congénères !

Une alimentation équilibrée

Une alimentation saine et équilibrée est essentielle à la bonne santé de votre lapin et de votre rongeur. Pour les lapins et cochons d’Inde, le foin est la base de leur alimentation, pensez donc à leur offrir du foin de qualité, en quantité illimitée. L’alimentation de votre lapin et de votre cochon d’Inde se compote également de granulés (mais pas à volonté puisqu’il s’agit d’une alimentation riche) de légumes et de fruits (les fruits sont à donner avec parcimonie puisque qu’ils contiennent du sucre).

Les légumes doivent toujours être préalablement lavés, séchés puis donnés à votre animal à température ambiante pour éviter des troubles digestifs. Attention : le brocoli, l’artichaut, les choux, les petits pois et la laitue (attention, pas toutes les laitues) sont à donner de manière exceptionnelle car sinon, ils peuvent favoriser l’apparition de diarrhées*. Notez que nos amis les cobayes ne synthétisent pas la vitamine C. Vous devrez leur en fournir dans leur alimentation via des légumes frais, des aliments de bonne qualité spécialement conçus pour les cochons d’Inde et qui seront enrichis en vitamine C, vous pouvez également leur en fournir via des gouttes ou cachets effervescents à diluer dans leur eau.

Concernant les hamsters, ils ont besoin d’une alimentation variée composée d’aliments secs (graines, céréales, légumes secs, insectes séchés, etc.) d’aliments frais et de fourrage. Les aliments sous forme d’extrudés ou de granulés sont à proscrire.

Prenez contact avec votre vétérinaire si vous avez le moindre doute sur l’alimentation de votre petit protégé.

Le saviez-vous ?

Les dents des lapins et des rongeurs sont dites hypsodontes, c’est-à-dire qu’elles poussent tout au long de leur vie. Pensez donc à laisser à disposition de votre animal du bois ou d’autres objets pour qu’il puisse user ses dents ! Pour assimiler les minéraux et vitamines de leurs aliments, les rongeurs ont besoin de manger leurs crottes !

Prendre soin de votre perruche

Votre petit animal à plumes aura besoin de place pour voler et étirer ses ailes. Elle devra évoluer dans une volière assez grande, placée dans un endroit vivant comme votre salon. Vous pouvez également installer une volière dans votre jardin pour offrir suffisamment d’espace à votre oiseau. Nous vous conseillons d’adopter deux perruches car ces volatiles ne sont pas des animaux solitaires !* Les oiseaux adorent l’eau et ils en auront besoin pour réaliser leur toilette quotidienne.

Placez donc dans sa volière un récipient suffisamment grand avec de l’eau propre et fraîche. La cage de votre oiseau devra être nettoyée régulièrement pour la garder propre. Vous pouvez disposer au fond de sa volière un fond de cage naturel qui absorbera les excréments. Vérifiez également la composition des produits nettoyants que vous utilisez, ils peuvent être nocifs pour votre animal !

Pensez à enrichir son espace de vie à l’aide de perchoirs, jouets, échelles en bois, etc, que vous pouvez changer d’emplacement régulièrement. Les oiseaux sont des animaux très intelligents qui ont besoin d’être stimulés ! Pour être en bonne santé, veillez à offrir à votre animal une alimentation équilibrée. Pour lui apporter tous les nutriments dont il a besoin, fruits, légumes, graines et granulés sont indispensables. À noter que votre oiseau aura besoin d’un apport en calcium. Vous pouvez tout à fait placer dans sa volière un os de seiche ! Lorsque la confiance sera installée entre votre perruche et vous, vous pourrez ouvrir sa cage et la laisser évoluer en liberté dans votre foyer.

Faire voler votre perruche est très important pour son bien-être. Toutefois, assurez-vous d’avoir correctement fermé vos fenêtres tout en tirant vos rideaux afin que votre oiseau ne se cogne pas contre votre vitre. Gardez toujours un œil sur votre animal.

Le saviez-vous ?

L’espérance de vie moyenne d’une perruche est d’environ 12 ans ! Adopter un ami à plumes est un réel engagement sur le long terme, pensez-y avant de prendre votre décision.

Ne pas oublier la visite chez votre vétérinaire !

Souvent oubliée pour nos amis les NAC, la visite annuelle chez le vétérinaire est essentielle pour s’assurer de leur bonne santé et de leur bien-être. Ne minimisez pas l’importance de cette visite !

Sources

VITAMINE C pour COCHON D’INDE – Importance, dosage et aliments (planeteanimal.com)

Comment nourrir son lapin nain ou domestique ? (lemonde.fr)

Comment prendre soin de sa perruche ? Nos 5 conseils (animal-valley.com)

Comment prendre soin de votre perruche ? Conseil Jardiland

Défense de l'animal
Merci aux donateurs
  • Merci à isabelle (59) pour son don de 80€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à isabelle (59) pour son don de 20€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Théo (34) pour son don de 26€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Félismina (63) pour son don de 15€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Danièle (59) pour son don de 50€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Jean (59) pour son don de 30€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Sarah (31) pour son don de 10€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Félismina (63) pour son don de 15€ auprès de notre association Défense de l'animal
  • Merci à Nathalie (59) pour son don de 30€ auprès de notre association Défense de l'animal
Faire un don

Retrouvez nos 270 refuges
dans toute la
France

Refuges de proximité, fourrières, pensions, associations dédiées aux chats libres, maisons de retraite pour animaux âgés, centres de soins pour animaux sauvages et refuges pour animaux de ferme, chevaux et ânes, découvrez le réseau de Défense de l’Animal.
Trouver un refuge
Je fais un don