Un chiot de 3 mois frappé en pleine rue à Saint-Etienne

Chiot allongé au commissariat de police de Saint-Etienne.
© Compte Twitter Police Nationale 42

A Saint-Etienne (42), un jeune homme de 23 ans a battu son chiot beauceron de seulement trois mois en pleine rue à coups de pied et de poing. Le jeune chiot a également été trainé par la tête à même le sol… .

Une scène de violence à la vue de tous

Alors que le jeune homme brutalisait son chiot, devant les passants atterrés, c’est l’un d’entre eux qui décida de prévenir les forces de l’ordre. Grâce à ce signalement, la police Nationale a rapidement pu intervenir et interpeller l’individu qui a été placé en garde à vue.

© Compte Twitter Police Nationale 42

Une peine de prison ferme

Devant la violence des faits, Défense de l’Animal s’est immédiatement constituée partie civile dans cette affaire. Entendu le 14 septembre 2022 par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, l’individu a écopé de :

  • trois mois de prison ferme,
  • une interdiction définitive de détenir un animal.

Défense de l’Animal se réjouit de cette peine qui empêchera désormais cet individu de détenir un animal à l’avenir. Quant au chiot prénommé Lion, il a été placé au sein d’une association de protection animale.

Consultez plus d’actualités

Une brigade spécialisée contre la maltraitance animale annoncée par le ministre de l’Intérieur

Face à l’augmentation des actes de maltraitance animale en France, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, a décidé de mettre en place une équipe de quinze policiers et gendarmes spécialisés qui lutteront spécifiquement contre ce fléau dénoncé par Défense de l’Animal et ses associations membres. La maltraitance animale encore et toujours en…

Lire l'article

Soutenez-nous !

Sans vous,
rien n’est possible

Je fais un don