STOP Maltraitance | Deux chiens sauvés in extremis

A Epernay (51), deux chiens American Staffordshire Terrier, Fendi et Benga, ont été sauvés d’une mort certaine, abandonnés à leur triste sort dans un appartement, durant une dizaine de jours. Un troisième chien, retrouvé mort sur place, n’a malheureusement pas eu la chance d’être retrouvé à temps. Pris en charge par notre association membre, l’A.I.M.A.A – refuge d’Epernay (51), les animaux sont aujourd’hui en sécurité. 

« Une odeur pestilentielle »

Interpellés par les aboiements de détresse des chiens et une odeur pestilentielle dans la cage d’escalier, les voisins de l’appartement où étaient enfermés les animaux, ont prévenu les pompiers qui, accompagnés de la Police nationale, sont intervenus. A l’intérieur, les pauvres animaux sont retrouvés dans un état de maigreur très avancé dans un appartement vide. Un troisième chien a également été retrouvé dans une pièce fermée : un malinois malheureusement décédé et en état décomposition…

Enfermés seuls depuis une dizaine de jours, les animaux vivaient sans eau, ni nourriture. Totalement livrés à eux-mêmes, la mère et le fils n’auraient pu survivre quelques jours de plus…

.

A un ou deux jours près, les animaux n’auraient pas survécu […] La situation perdure depuis plusieurs semaines, ce n’est pas un acte ponctuel.
Thierry Parent, président du refuge d’Epernay – A.I.M.A.A

Déposés directement à la fourrière de l’A.I.M.A.A – refuge d’Epernay par les pompiers, les animaux ont été pris en charge par l’association et auscultés par le vétérinaire du refuge. Celui-ci a pu constater l’état cachectique des chiens.

Des animaux « doux et gentils », malgré leur traumatisme

Encore très affaiblis, Fendi et Benga reprennent petit à petit une alimentation normale et prennent plusieurs petits repas par jour. Lors de leur prise en charge, Fendi ne pesait que 21kg (au lieu de 45) et son fils Benga, seulement 9 kg (au lieu de 23) ! Malgré leur traumatisme, les chiens sont très doux et gentils avec les hommes.

Malgré ce qu’ils ont vécu, ils ne gardent aucune animosité envers l’être humain et sont sous étroite surveillance. Ils cherchent même le contact avec nous ! Ils prennent actuellement cinq petits repas par jour afin de relancer leur système digestif.
Thierry Parent, président du refuge d’Epernay – A.I.M.A.A

Les chiens sont aujourd’hui choyés par les équipes de l’association et y resteront tout au long de leur convalescence. Une plainte a été déposée par l’association et Défense de l’Animal se portera partie civile à ses côtés en cas de poursuites judiciaires.

.

Une cagnotte pour Fendi et Benga

Afin de prendre en charge les frais vétérinaires et autres dépenses inhérents aux soins prodigués à Benga et Fendi, le refuge d’Epernay a lancé une cagnotte pour financer la convalescence des animaux.

Pour leur venir en aide, vous pouvez faire un don au refuge d’Epernay.

.

La lutte contre la maltraitance est loin d’être terminée !

Comme le rappel justement le refuge, cet acte de maltraitance n’est malheureusement pas un cas isolé. Chaque jour, de trop nombreux animaux sont victimes de maltraitance en France. Pour nous aider à combattre la maltraitance animale, vous pouvez agir !

Découvrez notre campagne contre la maltraitance

Consultez plus d’actualités

Tous unis contre l’abandon des animaux !

Symboliquement célébrée le dernier week-end de juin, avant le top départ des grandes vacances d’été, la journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie a pour but de sensibiliser le grand public aux ravages de cet acte irresponsable. Au quotidien, les 270 associations membres de Défense de l’Animal luttent contre ce fléau et trouvent les…

Lire l'article

Soutenez-nous !

Sans vous,
rien n’est possible

Je fais un don