SOS : les espèces disparaissent !

A cause des activités humaines, les espèces animales et végétales disparaissent. Cette réalité touche l’ensemble du règne animal et ne cesse de s’accélérer. Après la journée mondiale de la Terre, la journée mondiale des espèces menacées, créée en 2006 aux États-Unis, a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre à la disparition des espèces animales et végétales et d’initier un changement de paradigme, à la fois individuel et collectif. 

Zoom sur la situation des espèces en France et ailleurs dans le monde. 

.

Les espèces en péril

Notre planète compte près de 8,7 millions d’espèces animales et végétales*. Au niveau mondial, d’après l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), 40 084 espèces sont menacées sur les 142 577 espèces étudiées. En France, 6e pays hébergeant le plus d’espèces menacées, sur 13 800 espèces évaluées, 2 400 espèces sont menacées d’extinction*. Ce sont ainsi 32% des oiseaux nicheurs, 28% des crustacés d’eau douce, 24% des reptiles, 23% des amphibiens, 19% des poissons d’eau douce, et 14% des mammifères qui sont menacés de disparition en France selon l’UICN*.

Plus récemment, le jour du dépassement a été enregistré le 5 mai dernier sur notre territoire. Seulement quatre mois ont été nécessaires pour épuiser les ressources que notre nature génère en une année en France. Selon le Global Footprint Network, « entre 1981 et 2007, le Jour du dépassement a avancé de 10 jours à l’issue de chaque mandat présidentiel« .*

Nous sommes d’ores et déjà au cœur de la 6e extinction de masse et nos espèces disparaissent à un rythme sans précédent.

Zoom sur trois espèces menacées

Le gorille 

gorilla-g237dd1aeb_1920

Le gorille est le plus grand primate du règne animal. Il en existe deux sous-familles : les Gorilles de l’Est et de l’Ouest. Vivant majoritairement en Afrique Centrale, en République démocratique du Congo ou encore au Rwanda ou l’Ouganda, le gorille est une espèce en danger critique d’extinction.

On dénombre aujourd’hui environ 250 000 gorilles de l’Ouest et moins de 5 000 gorilles de l’Est. *

Cette espèce est particulièrement vulnérable : un seul petit par portée, la disparition de son habitat naturel,  les maladies (comme Ebola) ou la chasse pour leur viande mettent nos plus proches cousins en péril.

La panthère des neiges 

panthere des neiges

La panthère des neiges est une espèce très secrète, tant il est difficile de l’observer à l’état sauvage. Présente dans 12 pays, l’espèce est menacée dans chacun d’entre eux ! *

La disparition de son habitat naturel, son braconnage, le changement climatique ou encore la difficile cohabitation avec les populations locales sont les principales causes de disparition de la panthère des neiges.

Ces 20 dernières années, l’espèce a décliné de plus de 20%. *

Pour en savoir plus sur les félins et les canidés en voie de disparition, retrouvez notre article ici !

Le thon rouge 

Large_WW1110253-min
wwf.fr

Majoritairement présent en Méditerranée, dans l’Océan indien, la Mer baltique, l’Atlantique ou encore au sud de la Mer noire, le thon rouge est divisé en trois sous espèces : le thon rouge du Nord, du Pacifique et du Sud. *

Pêchées depuis près de 7 000 ans et victimes de la surpêche, les colonies de thon rouge ont diminué de 80% en seulement quelques décennies ! Une situation dramatique pour ce « superprédateur » au sommet de la chaîne alimentaire. *

Aujourd’hui, le thon rouge du Sud est en danger critique d’extinction, le thon rouge du Nord est en danger et le thon rouge du Pacifique est classé comme vulnérable selon l’UICN.*

Les espèces végétales, également en déclin.

Outre les espèces animales, les espèces végétales sont aussi en danger. Saviez-vous que certaines espèces végétales dépendaient des espèces animales pour disséminer leurs graines ? Incapable de se déplacer par elles-mêmes, les espèces végétales sont tributaires des éléments naturels (comme la météo ou les animaux), pou réaliser la dissémination, le développement et l’implantation de l’espèce dans de nouveaux environnements. Ainsi, outre les abeilles, les chauves-souris, les fourmis ou encore les écureuils participent à la dissémination des espèces végétales.

« Plus de la moitié des espèces de plantes sont tributaires d’espèces animales afin de disperser leurs graines. » *

brown-bear-geee381f24_1920

Appelé zoochorie, ce terme désigne « le mode de dispersion des graines des végétaux par les animaux. Ce procédé permet de faire franchir de grandes distances aux graines, en favorisant l’expansion de l’espèce et la diversification du patrimoine génétique des plantes ». * Certaines espèces permettent cette dispersion des graines dans la nature. Or, la disparition des espèces animales met inévitablement en danger certaines espèces végétales.

 

L’Homme et son impact sur les espèces

infographie-journee-mondiale-especes-menacees

Nous le savons, les activités de l’Homme sur Terre ont des effets dévastateurs sur notre biodiversité et notre environnement. Les espèces  sont victimes du braconnage, de la difficile cohabitation avec l’Homme, du dérèglement climatique ou encore de la destruction des écosystèmes.

Selon la WWF Belgique, chaque année, ce sont 100 000 km² de forêt qui disparaissent dans le monde, l’équivalent d’un territoire quatre fois plus grand que la Belgique.* Préserver ces espaces est un enjeu majeur pour permettre la survie des espèces.

Selon une étude des scientifiques de la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB), de BirdLife International et de la Société tchèque d’ornithologie, 600 millions d’oiseaux nicheurs auraient disparu, en seulement 40 ans.* Les oiseaux vivant à la campagne sont les principaux concernés, notamment à cause de la perte de leur habitat et de l’utilisation à outrance des pesticides.

La disparition progressive des habitats naturels pousse également certains animaux à s’aventurer bien au-delà de leur territoire. En mai 2022, un ours polaire a été aperçu au Québec en Haute Gaspésie, à des milliers de kilomètres de son territoire d’origine. L’animal a été abattu le 1er mai par les agents de la protection de la faune du Québec. Un dénouement déplorable mais surtout évitable ! Pour rappel, l’ours polaire est une espèce dont l’état est considéré comme « préoccupant » au Canada. *

.

« 85 % des espèces classées parmi les espèces « en danger » ou « en danger critique » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), sont affectées par la perte de leur habitat. » * WWF Belgique

Sensibiliser c’est aussi protéger

Les associations de protection des animaux et de l’environnement réalisent un travail exemplaire chaque année pour tenter de préserver la faune sauvage et de sensibiliser le grand public. Le 7ème art n’est pas en reste et nombre de films et de documentaires abordent les sujets du climat et des espèces menacées.

Sorti en salle le 1er décembre 2021, le film « Animal » réalisé par Cyril Dion, raconte à travers le voyage de deux adolescents, incertains de leur futur sur notre planète, notre rapport aux autres formes de vies animales dans le contexte environnemental que nous connaissons. Leurs rencontres vont les mener à une conclusion : nous faisons partie intégrante du vivant et ne formons qu’un avec les autres espèces.

« En 50 ans, nous avons éliminé 50% de la vie sauvage sur Terre »
issu du teaser du film « Animal » réalisé par Cyril Dion.

Quand la nature reprend ses droits

A la surprise générale, alors que l’espèce était considérée comme quasiment éteinte, un couple de loups rouges a donné naissance à six louveteaux au refuge faunique nationale d’Alligator River, en Caroline du Nord, une première depuis 2018 ! * Une naissance qui redonne espoir, dans un contexte d’extinction sans précédent des espèces.

« À ce jour, on estime qu’entre 15 et 17 loups rouges, aussi appelés loups roux, vivent à l’état sauvage, tandis que 241 sont maintenus en captivité. » *

portee-loups-rouges

Il est essentiel de comprendre qu’aujourd’hui, notre santé et notre survie dépendent de la préservation de nos espèces et de leurs habitats naturels.

© U.S. Fish and Wildlife Services

« La biodiversité de nos écosystèmes est absolument primordiale pour le bien-être des humains. Ces écosystèmes nous apportent de la nourriture, de l’eau, de l’énergie. Ils régulent notre climat, la pollution, ils contribuent à la pollinisation et aussi à la cohésion sociale. […] Malheureusement, si nous continuons à perdre en biodiversité et à modifier le climat, la plupart des objectifs de développement durable de l’ONU ne seront pas atteints. »
Robert Watson, président de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)

Un changement radical est possible et une cohabitation entre l’Homme et les animaux est la clé de notre futur sur terre.


Sources :

Un mandat pour faire reculer le Jour du dépassement France| WWF France
Biodiversité : alerte sur l’extinction massive des espèces animales (tv5monde.com)
La Liste rouge des espèces menacées en France – UICN France
La crise de la biodiversité en 10 chiffres (futura-sciences.com)
Livret-INPN-especes-2021.pdf (mnhn.fr)
La Liste rouge des espèces menacées en France – UICN France
La panthère des neiges, une espèce menacée | WWF France
La disparition d’espèces animales entraîne le déclin d’espèces végétales (futura-sciences.com)
Le gorille, un grand singe en danger | WWF France
Brève | Une portée de loups rouges pour la première fois en 4 ans ! (futura-sciences.com)
Mettre fin à la destruction et à la dégradation de l’habitat des animaux (wwf.be)
Canada : très rare apparition d’un ours polaire dans une région du Québec (rtl.fr)
Le thon rouge, un poisson menacé | WWF France
La zoogamie : la pollinisation par les animaux | Dossier (futura-sciences.com)
Article : En 40 ans, plus de 600 millions d’oiseaux ont disparu en Europe. Des scientifiques tirent la sonnette d’alarme : plus de 600 millions d’oiseaux ont disparu en Europe en seulement 40 ans. Rédigé par Audrey Lallement, le 26 avril 2022. Extrait de Conso Globe

Consultez plus d’actualités

Tous unis contre l’abandon des animaux !

Symboliquement célébrée le dernier week-end de juin, avant le top départ des grandes vacances d’été, la journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie a pour but de sensibiliser le grand public aux ravages de cet acte irresponsable. Au quotidien, les 270 associations membres de Défense de l’Animal luttent contre ce fléau et trouvent les…

Lire l'article

Soutenez-nous !

Sans vous,
rien n’est possible

Je fais un don