Partir en vacances avec son animal

Les vacances arrivent pour beaucoup et nombre d’entre vous ont décidé d’emmener leur animal de compagnie en voyage. Pour que vos vacances ne soient pas une source de stress pour vous et votre animal, voici un récapitulatif des choses à ne pas oublier et à prévoir avant de partir sur le chemin des vacances !

Vérifier son état de santé

Avant de débuter vos vacances, nous vous recommandons de réaliser un check-up de santé complet de votre animal de compagnie auprès de votre vétérinaire.

  • Ses vaccins sont-ils bien à jour ?
  • A-t-il besoin de prendre un traitement durant votre voyage ?
  • Votre animal est-il protégé face aux parasites ?
  • Quelle trousse de secours emmener avec vous ?
  • Vos coordonnées sont ils bien à jour au cas où il viendrait à se perdre ?

Autant de questions auxquelles vous devrez trouver des réponses avant votre départ, pour partir l’esprit tranquille. N’hésitez pas à prendre l’attache de votre vétérinaire qui saura vous conseiller en cas de doutes.

Organiser le transport de votre animal

Vous partez en voiture, train ou encore en bateau ou avion ? Vous devez absolument vous assurer que votre animal de compagnie est bien accepté dans le transport que vous avez choisi ! Certaines compagnies aériennes ou maritimes n’acceptent pas les animaux. Assurez-vous également d’avoir réservé un billet pour votre animal que vous devrez présenter en cas de contrôle et soyez équipé d’une cage de transport adaptée au gabarit de votre ami à quatre pattes. Si votre animal est stressé durant le voyage, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui vous orientera vers des produits anti-stress qui calmeront votre animal avant votre départ et durant le trajet.

Vous partez en voiture ? On ne le répétera jamais assez mais ne laissez jamais seul votre animal dans l’habitacle même quelques minutes ! L’été, la température dans votre véhicule peut atteindre et dépasser les 40°C en moins de dix minutes et en cas de canicule, le mercure peut osciller autour des 60° en seulement quinze minutes Cela peut être fatal pour l’animal qui s’y retrouve enfermé !

Vous partez avec la SNCF ? Depuis le 23 juin 2022, la grille tarifaire de la compagnie ferroviaire a évolué et propose maintenant un tarif unique à 7 € pour les chiens et les chats. Une sacrée économie puisqu’avant, pour les grands chiens, les voyageurs devaient débourser jusqu’à 50% du prix plein tarif d’un billet de 2de classe ! Alors qu’avant vous deviez passer au guichet pour récupérer son billet, celui-ci est dorénavant dématérialisé.

Votre logement est-il pet-friendly ?

Avant de réserver votre hébergement, vous devez d’abord vérifier que vous pouvez emmener votre animal avec vous. Dans certains logements, du matériel peut être mis à votre disposition (gamelle, panier, etc.) sinon, vous devrez prévoir de transporter le nécessaire pour le confort de votre animal. Si votre lieu de résidence n’accepte pas les animaux, pensez à rapidement réserver une place dans une pension pour votre animal !

En vous y prenant suffisamment à l’avance, vous pourrez prendre le temps de visiter les locaux de la pension, rencontrer le gérant de la structure et vous rassurez quant aux conditions de prises en charge de votre animal durant votre absence.

De nombreuses autres solutions existent et se développent pour faire garder votre compagnon. Entraide entre voisins, recours à des familles d’accueil, visite à domicile, pet sitting… Les solutions ne manquent pas et varient en fonction de votre budget. L’important est de bien anticiper !

Vous partez à l’étranger ?

Des conditions spécifiques sont à respecter si vous souhaitez emmener votre animal à l’étranger.

  • Pensez à son passeport ! Si vous souhaitez emmener votre animal dans un pays de l’Union européenne, vous devrez obligatoirement fournir un passeport à votre compagnon. Celui-ci est délivré par votre vétérinaire. Ce document atteste que sa vaccination est à jour et réunit toutes les informations officielles liées à votre animal (numéro d’identification, coordonnées du propriétaire, profil de l’animal, etc.)
  • Votre animal doit être identifié : depuis le 3 juillet 2011, seule la puce électronique est autorisée pour un voyage à l’étranger. De plus, l’identification est obligatoire pour l’obtention du passeport de votre animal !
  • Vérifiez que tous ses vaccins sont à jour (celui contre la rage notamment puisque certains pays l’exigent)
  • Pour les voyageurs hors Union européenne : il est conseillé de contacter l’ambassade de votre pays de destination pour vous assurer que vous respectez bien les formalités demandées et savoir si une quarantaine s’applique à votre arrivée. Par exemple, les pays comme l’Irlande, Malte, la Finlande et le Royaume-Uni exigent que votre chien soit âgé d’au moins 3 mois et soit traité contre les vers échinocoques (vers plats). *
  • Attention aux dérogations ! D’autres règles peuvent s’appliquer selon votre pays de destination. Pensez à vous renseigner avant votre départ pour éviter toutes mauvaises surprises.

Prenez le temps d’organiser bien à l’avance votre voyage et anticipez chaque étape pour partir en vacances l’esprit tranquille ! Une fois que tout est prêt, il ne vous reste plus qu’à profiter avec lui de bons moments de détente !


Consultez plus d’actualités

Toujours plus de chatons et de chats dans les refuges

L’arrivée massive de chatons, chattes gestantes et chats abandonnés au sein des refuges provoque, comme chaque année en cette période, l’inquiétude générale. Toujours plus nombreux, ces chats sont abandonnés dans des cartons en plein soleil, jetés par-dessus les portails des refuges ou laissés à leur triste sort dans la nature. Lorsqu’ils sont pris en charge…

Lire l'article

Zoom sur les refuges face à l’abandon !

Vous pensiez que l’abandon prendrait (enfin) des vacances cette année ? La vérité, vous la connaissez ! Pendant les vacances estivales, l’abandon sévit de nouveau. Une année particulière pour les refuges qui subissent une situation dramatique, mais surtout, inédite ! Outre la recrudescence impressionnante des abandons qui frappe de plein fouet les associations, de nombreux autres…

Lire l'article

Soutenez-nous !

Sans vous,
rien n’est possible

Je fais un don